Faut-il s'arrĂŞter au feu orange ?

Faut-il s'arrêter au feu orange ou est-ce toléré de passer comme bon vous semble?
Au feu orange comme au feu rouge, la loi indique clairement qu'il faut s'arrêter.
Si une croyance assez répandue laisse à penser que le passage au feu orange est autorisé (et une grande proportion de conducteurs s'imagine certainement qu'il faut accélérer...), le code de la route est formel : on ne passe au feu orange* que dans le cas ou "le conducteur ne peut plus s'arrêter dans des conditions de sécurité suffisante"[1].

Ainsi s'exprime d'ailleurs cette loi, sous l'appellation d'Article R412-31, livre IV du Code de la route :

Article R412-31

Tout conducteur doit marquer l'arrêt devant un feu de signalisation jaune fixe, sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.
Bien sûr, il n'est pas simple d'estimer sur le coup si le véhicule peut s'arrêter sans risque lorsqu'on arrive devant le feu.
Le mieux est d'estimer et de tester pour son véhicule une plage de distance d'arrêt (généralement on prend comme valeur moyenne : 30 mètres pour s'arrêter lorsque l'on roule à 50 km/h, 70 mètres pour 90 km/h...).
Le temps d'arrêt se calcule à partir de deux temps : le temps de réaction + le temps d'arrêt effectif(temps de freinage) du véhicule.Temps de réaction et distance de réaction

D'ordinaire, le temps de réaction est de l'ordre de la seconde, mais il est nettement moins élevé lorsque l'on s'attend à ce qu'un évènement (par exemple, le feu qui passe à l'orange) survienne.

Il peut descendre en deçà de 500 millisecondes dans pareil cas.
  • A 50 km/h, on parcoure quand même 14 mètres en une seconde.
  • A 70 km/h, près de 20 mètres
  • A 90 km/h, 25 mètres.
Cette distance de réaction peut être divisée par deux si l'on prend précaution d'observer (sans se focaliser complètement, car c'est plutôt dangereux) le feu indicateur en s'attendant à ce que celui-ci passe à l'orange.On peut estimer simplement cette distance en multipliant le chiffre des dizaines de km/h par 3 : 5x3 = 15 mètres pour 50 km/h, etc...
Temps de freinage et distance de freinage
Le temps d'arrêt effectif (temps de freinage) dépend de plusieurs facteurs, et en premier lieu, du véhicule lui même (état des freins, poids, etc... d'où l'intérêt des tests et des estimations préalables), et de l'état de la route : une route mouillée double le temps de freinage.
Un point important : la distance de freinage est en gros fonction du carré de la vitesse: la distance de freinage n'est donc pas proportionnelle à la vitesse mais s'amplifie nettement avec celle-ci : de 12 à 15 mètres pour 30 km/h, cela passe à 27 mètres pour 50 km/h, 45 pour 70km/h, 70 mètres pour 90 km/h, et presque 130 mètres, pour 130 km/h.On peut estimer simplement la distance de freinage par le carré des chiffres de dizaines (par exemple, 9x9 = 81 mètres pour 90 km/h) sur route sèche.
Rajouter la moitié pour route mouillée (81m + 40,5m = 121,5m).La distance de réaction est également utile pour déterminer la distance à laquelle se trouver du véhicule devant vous (distance de sécurité).
La distance de sécurité vaut environ le double de la distance de réaction (correspondant à une réaction de deux secondes), ce qui est bon à savoir : rappelons que plus de 40% des accidents sur autoroute[2] sont liés à des collisions arrière ou en chaîne...
*Le feu orange est en fait jaune, ainsi que l'indique le code de la route.

died

[+] La Mort Doit Être Un Beau Voyage Puisque Personne N'En Ai Jamais Revenu... "by D!€d"

Écrire un commentaire

L'email renseigné ne sera pas publié sur le site.

Quelle est la dernière lettre du mot nzdg ? :